Devis, Prix, Tarif
100% Gratuit

Technique de pose d’un carrelage mural

Technique de pose d’un carrelage mural thumbnail

L’installation d’un carrelage mural est un travail assez simple. Il suffit de disposer des bons matériaux, des outils appropriés et suivre scrupuleusement les différentes étapes. La première astuce est de veiller à bien installer le premier rang de carreaux. Par ailleurs, prévoir des carreaux en surplus pour pallier les pertes éventuelles, mêler les contenus des différents paquets de carrelage pour uniformiser les teintes assureront l’obtention d’une pose  réussie.

 

Outils et matériaux

Il s’agit  de :

  • Carrelage, pointes à béton, colle pour carrelage, mortier de jointement et  croisillons.
  • Truelle, tasseaux, récipient, spatule crantée, batte de carreleur, maillet en caoutchouc, coupe carreaux électrique ou carrelette, mètre, crayon gras, pince en bec de perroquet, raclette en caoutchouc, niveau à bulle, éponge, chiffons, genouillères et gants ménagers.

Travaux préalables

L’objectif est d’obtenir un support parfaitement aplani, stable et suffisamment propre pour que la colle puisse bien tenir et que le résultat final soit durable. A cet effet, il faut :

  • Se débarrasser de toutes les aspérités par grattage et raclage.
  • Poncer puis passer un coup d’éponge pour un mur enduit d’une peinture laquée.
  • Utiliser ensuite un aspirateur et un balai pour enlever la poussière qui peut rester.

Pour corriger une éventuelle non perpendicularité de l’angle formé par le mur et le sol, on doit :

  • Utiliser des piges verticales et horizontales.
  • Utiliser simplement des vis et plaques pour un support en doublage.

Commencer l’encollage en couvrant de colle en pâte une surface pouvant contenir jusqu’à 3 carreaux puis finir par lui donner l’épaisseur finale par striation de la dernière couche. Continuer de la sorte pour toute la surface à couvrir. Utiliser un peigne cranté à dents de 6 mm ou à dents plus larges pour les carreaux de dimensions supérieures à 30 cm.

Pose des carreaux

Le premier carreau est à placer sur l’angle droit formé par les deux piges, les côtés parfaitement ajustés contre les tasseaux. Un croisillon est interposé entre le premier et le deuxième carreau, qui subiront quelques coups de batte en bois pour uniformiser la surface.

Le deuxième rang ainsi que les suivants commencent à partir du tasseau vertical. A la fin, il faut ôter les tasseaux pour finir  le travail avec les carreaux en périphérie.

Les carreaux périphériques peuvent être coupés suivant deux méthodes, selon le cas :

  • Coupes droites se faisant par l’utilisation d’une carrelette, d’une molette et d’une coupe carreau électrique.
  • Coupes courbes se faisant avec une pointe à tracer (pour la partie à éliminer), une meuleuse ou une coupe carreau (si la zone est assez grande), une pince  à bec de perroquet pour parfaire la courbe.

Mise en place du joint

Après une journée de séchage, on doit :

  • Recouvrir de joint une surface assez importante du carrelage.
  • Avec une raclette en caoutchouc, veiller à ce qu’il remplisse les joints sans le trouer.
  • Gratter légèrement de façon à ne laisser aucun excédent.
  • Nettoyer la surface quand le joint se consolide en alternant un chiffon sec et une éponge humide.

La pose est totalement achevée après 2 journées de pause.



Devis 100% gratuit

Vous êtes sur le site qu’il vous faut pour trouver un carreleur prêt de chez vous.

Recherche

Top articles


Powered by Devis-Pose-Carrelage.