La pose du carrelage en scellé, qu'est-ce que c'est?
Devis, Prix, Tarif
100% Gratuit

Procédés de pose d’un carrelage en scellé

Procédés de pose d’un carrelage en scellé thumbnail

Actuellement, on peut opter entre trois techniques pour poser les carreaux sur le support : pose scellée, collée et clipsée. La durabilité du carrelage dépend de sa bonne adhérence au sol. À ce propos, la pose scellée du carrelage est la plus traditionnelle, mais reste encore très répandue pour avoir prouvé son efficacité. Elle consiste à poser les carreaux sur une chape au mortier. Elle est pratique dans le cas d’un sol déformé ou abîmé, car la chape a l’avantage d’aplanir les différences de niveaux.

A

Travail préparatoire pour la pose scellée du carrelage

La pose du carrelage en scellé nécessite une mise en œuvre importante. C’est pourquoi il s’avère préférable de la confier aux compétences des professionnels. Déjà, la préparation nécessite plusieurs étapes dont :

  • La délimitation du niveau de la chape par rapport au plan des portes et des portes-fenêtres.
  • La fabrication du mortier de ciment consistant à mélanger du sable, de la chaux, du ciment et de l’eau. On peut trouver ce mélange, prêt à l’emploi, vendu en sac.
  • La mise en place des guides horizontaux avant de tirer le mortier à la règle. De plus, on doit faire en sorte que la surface soit la plus plane possible.
  • Une fois ces opérations terminées, on peut commencer le scellement du carrelage.

À noter que l’épaisseur de la chape doit être comprise entre 10 et 50 mm pour permettre de noyer le réseau plomberie et électricité. Ainsi, il s’avère important de respecter la distance de 40 mm entre le haut des gaines et le bas du carreau.

Réalisation de la pose scellée du carrelage

Après les étapes de préparation, on peut commencer les travaux :

  • En effectuant un calepinage dans le cas d’une composition particulière.
  • En réalisant ensuite une pose à blanc, consistant à poser un nombre de carreaux suffisants pour donner une vue générale de la pose du carrelage finale.
  • En plaçant à la place de joint des croisillons en plastique, l’espace entre les carreaux devant varier entre 1 et 10 mm. Cela permet d’assurer la régularité dans les espacements. La largeur de l’espace dépend de la dimension du carreau et de l’effet voulu.
  • Puis, en frappant légèrement sur planche de bois posé sur les carreaux, à l’aide d’un maillet en caoutchouc pour les rendre uniformes. Il ne faut pas également oublier de retirer les croisillons avant le séchage de la colle.
  • Enfin, pour finir on enlève l’excédent de colle en mouillant la surface au moment du jointement.


Devis 100% gratuit

Vous êtes sur le site qu’il vous faut pour trouver un carreleur prêt de chez vous.

Recherche

Top articles


Powered by Devis-Pose-Carrelage.