Devis, Prix, Tarif
100% Gratuit

Les spécificités du carrelage en tomettes

Les spécificités du carrelage en tomettes thumbnail

Les tomettes sont des carreaux qui font partie des catégories de terre cuite, destinées au revêtement des sols. Les tomettes sont, en générale, de forme carrée ou encore hexagonale. Il existe plusieurs techniques de pose de tomettes qui dépendent du support et de l’objectif. Les tomettes restent une valeur sûre si on souhaite donner une touche rustique à un revêtement de sol. Bien que de pose délicate, un carrelage formé de tomettes confère à une pièce une finesse et un charme chaleureux.

aa

a

Caractéristiques d’un carrelage en tomettes

Dépourvues de composant chimique, les tomettes qui sont en terre cuite sont cent pour cent naturelles, donc constituent un revêtement du sol écologique et également très esthétique.

De couleur rouge, marron, sable, rose, elles se déclinent sur le marché en différentes finitions et sous plusieurs formats, avec une épaisseur de 3 cm si elles sont destinées pour l’extérieur.

Elles ont une inertie thermique élevée donc une performance thermique excellente.

Naturellement antidérapantes, elles offrent une bonne résistance aux intempéries ainsi qu’à l’usure.

Cependant, elles sont assez tendres si bien qu’un traitement à l’huile de lin ou à la paraffine est nécessaire pour les protéger. Exposées en plein soleil, elles peuvent devenir très chaudes. Mais leur faiblesse réside sans aucun doute à la délicatesse de leur pose.

Pose des tomettes

Avant de les poser, il faut tremper les tomettes dans un bac rempli d’eau au minimum 24 heures. Il faut un peu plus de temps et l’ajout de 5 % d’acide chlorhydrique dans de l’eau tiède s’il s’agit des tomettes de récupération. Et, une fois la pose achevée, il faut un temps de pause d’un mois pour qu’on puisse marcher sur le nouveau carrelage ou y poser des meubles.

On commence le travail par la préparation du sol en vérifiant sa planéité puis en procédant au coulage de chape de mortier sur la surface.

La pose se fait par collage avec une colle spéciale et doit débuter par l’angle de la pièce. Un croisillon en plastique qui sera enlevé par la suite pour être remplacé par du mortier, occupera la place du  joint (4 à 6 mm). Des coups de serpillière ou d’éponges humides passés à chaque fois sur les tomettes posées enlèveront l’excédent de mortier. Et, ceux d’un maillet en caoutchouc permettent d’assurer que les tomettes soient à la même hauteur. À une tomette moins épaisse, on ajoute du mortier à son emplacement pour équilibrer le sol.



Devis 100% gratuit

Vous êtes sur le site qu’il vous faut pour trouver un carreleur prêt de chez vous.

Recherche

Top articles


Powered by Devis-Pose-Carrelage.