Les indicateurs de résistance et normes sur les carrelages
Devis, Prix, Tarif
100% Gratuit

Les normes en matière de carrelage

Les normes en matière de carrelage thumbnail

Généralement, le carrelage que l’on choisi doit pouvoir s’adapter aux particularités des zones dans lesquelles ils sont installés. Pour ne pas se tromper dans leur choix, des normes sont spécialement conçues dans le domaine particulier des carrelages. Ces normes concernent également le respect de l’hygiène et de la sécurité offerts par le revêtement, ainsi que la résistance du carrelage. Il s’agit donc de bien vérifier la conformité des matériaux et d’évaluer leurs performances par rapport aux objectifs du projet de revêtement.a

a

Les indicateurs techniques de résistance définis par la norme UPEC

Spécialisé dans les recherches techniques dans le domaine de la construction, le centre CSTB est chargé de la réalisation des tests de conformité aux normes pour le carrelage. Les tests effectués qui correspondent à la norme NF UPEC concernent le niveau de résistance des produits face à l’usure, représentée par le U.  Le P indique la capacité du carrelage à résister aux poinçonnements. Le E symbolise le degré de résistance aux effets de l’eau et le C aux produits chimiques. Par le biais de la combinaison de ces différents indicateurs, on distingue de multiples niveaux.

Le niveau de résistance est représenté par des chiffres. Le chiffre le plus élevé représente la résistance optimale.

Les normes spécifiques pour les carrelages

En plus des indicateurs UPEC, il existe d’autres normes plus particulières qui s’appliquent au carrelage. A titre indicatif, il existe des normes qui réglementent la pose de carrelages. Elles stipulent les conventions et règles de pose, ainsi que des précisions sur les matériaux et les outils nécessaires. Parmi ces normes, il y a par exemple la norme française P61-202.

Il y a également l’ISO 10645-7 qui consiste à évaluer la performance du revêtement face à l’abrasion qui est faite par des usures causées par les frottements. Cette norme s’avère être très pertinente car les carrelages doivent en permanence subir des coups causés par  des déplacements perpétuels.

Les types de carreaux sont également conçus pour s’adapter à des zones bien déterminées d’une habitation. La texture et la résistance des carreaux des douches ou des cuisines ne sont pas, par exemple, identiques à celles des salons ou des salles de séjour. L’ISO 10545-7 intervient à ce moment. Elle est destinée à assurer un bon classement des carrelages. Selon cette norme, on  distingue quatre niveaux selon la résistance dont PEI II, PEI III, PEI IV, PEI V.

Pour s’assurer que les poses des carrelages soient correctes, il convient de léguer les travaux aux professionnels spécialisés dans le domaine. Ils s’assureront de la conformité des installations aux normes et aux objectifs du projet de revêtement en question.



Devis 100% gratuit

Vous êtes sur le site qu’il vous faut pour trouver un carreleur prêt de chez vous.

Recherche

Top articles


Powered by Devis-Pose-Carrelage.