Devis, Prix, Tarif
100% Gratuit

Comment mettre en place un mortier de jointement ?

Comment mettre en place un mortier de jointement ? thumbnail

La mise en place des joints de carrelage constituent l’un des principaux éléments de la réussite d’un carrelage. Les joints jouent le rôle d’isolateur, mais contribue également à l’esthétique du carrelage. Avec quelques astuces, l’installation des joints ne constitue pas un travail ardu. Il ne faut pas oublier qu’avant d’entamer le travail, il est important de se munir d’un minimum d’équipement de sécurité, comme les gants et les genouillères.

 

 

Les préparatifs

Il est nécessaire de bien se préparer pour ce travail, en rassemblant d’abord les matériaux et les outils nécessaires. Pour bien réussir les joints, il faudra des mortiers de jointement qui doivent être en poudre s’il s’agit d’un sol. La poudre convient également au mur, mais le mieux est d’utiliser les mortiers de jointement en pâte qui n’ont pas besoin de préparation.

Les outils à prévoir sont multiples : des récipients pour contenir et mélanger les produits, des équipements d’enduit et des outils de nettoyage, ainsi que les matériels de sécurité.

La pose de joints pour carrelage mural

Remplir précautionneusement l’emplacement des joints à l’aide d’un couteau à enduire et s’assurer que le mortier soit bien enfoncé. Pour cela, utiliser une raclette en caoutchouc pour l’étaler. Eviter de percer les joins, tout en enlevant le surplus en effectuant des mouvements diagonaux pour le raclage.

Attendre que le produit sèche et essuyer avec des chiffons secs en effectuant des gestes circulaires. Utiliser ensuite une éponge humide pour polir les joints avant de reprendre avec les chiffons secs.

Utiliser une éponge humide et bien propre pour nettoyer l’ensemble du carrelage et attendre une journée pour les joints en poudre et deux jours pour les joints en pâtes avant de réutiliser la pièce.

La pose de joints pour carrelage au sol

Garnir l’emplacement des joints. Racler ensuite l’ensemble, pour bien les faire pénétrer et enlever le surplus. Le raclage doit être fait suivant des mouvements diagonaux. Essuyer ensuite la surface avec des chiffons secs suivant des mouvements circulaires.

Attendre un quart d’heure pour essuyer avec une éponge humide afin de bien lisser les joints. Après 24h, nettoyer la surface avec une serre-pierre propre et humide. Si des traces persistent, utiliser un produit enlève-voile de ciment pour carrelage.

A retenir

  • Avant toute intervention, il faut s’assurer que la surface soit bien lisse et propre. Dans le cas contraire, enlever le surplus de colle sur les carreaux, celle qui bouche l’emplacement des joints et passer un petit coup d’aspirateur.
  • Il faudra attendre à peu près une journée pour laisser le temps au mortier-colle de bien sécher.
  • Il est important de ne pas tout de suite préparer l’ensemble du mortier de jointement. Une quantité permettant de travailler sur une superficie de 2 à 3 m2 est suffisante, pour que le produit ne sèche pas.
  • Il faut calculer la quantité de mortier de jointement selon les dimensions des carreaux et de la superficie du carrelage. A titre indicatif, ½ kg de mortier de jointement est suffisant pour un mètre carré de carrelage à carreaux de 30 cm sur 30 cm.
  • Si la pièce est fréquemment humide, il sera nécessaire d’utiliser une solution hydrofuge à la place de l’eau de gâchage. Cela permettrait de renforcer l’étanchéité du carrelage et la durabilité des joints.  
  • Il ne faut pas oublier de toujours rincer l’éponge à l’eau avec de l’eau propre pour chaque utilisation.


Devis 100% gratuit

Vous êtes sur le site qu’il vous faut pour trouver un carreleur prêt de chez vous.

Recherche

Top articles


Powered by Devis-Pose-Carrelage.